Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Oeil de Brutus

UNE AFFAIRE SYMPTOMATIQUE DU CONFLIT D'INTERET : LE MEDIATOR

3 Mai 2012 , Rédigé par L'oeil de Brutus Publié dans #Lectures

l'oligarchie des incapables Cet article est à insérer dans une série d’articles s’appuyant sur mes notes issue des la lecture de L’Oligarchie des incapables, de Sophie Coignard et Romain Gubert. Il ne dispense bien sûr en rien de la lecture de cet excellent ouvrage qui permet de bien comprendre comment une partie significative de notre « élite » a abandonné le service du bien commun.

 

 

Le 4 février 2011, le directeur général de l’Agence française de sécurité sanitaire et des produits de santé (AFSSAPS) quitte ses fonctions « à sa demande ». Jean Marimbert était en poste depuis 2004. Mais Jean Marimbert n’a pas eu à s’inquiéter : il est maintenant secrétaire général de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur.

Xavier Bertrand  a décidé de lâcher cet ancien proche suite à l’affaire Médiator. Pourtant, dès 2006, la Commission de la transparence de la Haute Autorité de Santé avait prévenu : le Médiator n’a « aucun intérêt de santé publique ». Il continuera pourtant à être remboursé par la Sécurité sociale. Il faut dire que deux membres du cabinet du Ministre de la Santé travaillaient aussi pour le laboratoire Servier, producteur du Médiator. Mieux : la directrice de cabinet de Xavier Bertrand avait été administrateur de la société anonyme de sa mère de 2000 à  2009 alors que cette même société avait eu des contrats avec les laboratoires Servier (pages 246-250). Ceux-ci avaient d’ailleurs bien tissé leur toile : Henri Nallet (ex- Garde des Sceaux, PS) avait collaboré avec eux, Michel Hannoun (ancien député RPR de l’Isère) y travaille encore, Nicolas Sarkozy  a été l’un de leurs avocats dans les années 80 et Philippe Douste-Blazy, lorsqu’il était ministre de la Santé (2004-05) avait recruté chez eux son attaché de presse (page 281).

 

 

 

 

Retrouver les autres articles sur L'Oligarchie des incapables : cliquer ici.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article