Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Oeil de Brutus

Taxe carbone, automobile et empreinte CO2

31 Janvier 2019 , Rédigé par L'oeil de Brutus Publié dans #Idées

Taxe carbone, automobile et empreinte CO2

Une automobile diesel courante produit 92 grammes de CO2 par kilomètre[1]. On vous explique que cela est mauvais pour la planète et que ce doit donc être taxé. Soit.

Un aller-retour en avion Paris-New York produit 1 tonne de CO2 (par passager !)[2], soit 11 000 km d’automobile (ou, si vous pour reprendre le mode de calcul par passager, 44 000 km si vous voyager à 4). Mais son kérosène n’est pas soumis à la taxe carbone.

Les porte-conteneurs consomment entre 150 000 et 300 000 litres de fuel par jour[3] (qui plus est, bien souvent, pour importer des marchandises qui détruisent nos emplois ici tout en exploitant sans vergogne des ouvriers là-bas) ; un fuel, qui plus est, bien plus polluant que le diesel de nos voitures. Mais ce fuel n’est pas soumis à la taxe carbone (et les marchandises transportées ne sont quasiment plus taxées).

Un train intercités produit 11,8 grammes de CO2 par kilomètre et par passager, soit presque 8 fois moins qu’une voiture avec un passager[4]. Mais l’on a abondamment supprimé – et l’on continue de supprimer – les « petites » lignes au nom d’une logique de profit à (très) court terme.

Mais si l’on voulait vraiment cesser de brûler le pétrole (ou de le transformer en plastiques), ne faudrait-il pas, tout simplement, cesser (progressivement) de l’extraire du sol ?

 

 

 

Illustration : le « Jules Verne », plus grand porte-conteneurs du monde (https://www.francetvinfo.fr/economie/bourse/marches/video-a-bord-du-jules-verne-le-plus-grand-porte-conteneur-du-monde_339386.html )

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Clipping Path Service 25/06/2019 05:00

Nice article as well as whole site.Thanks.