Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Oeil de Brutus

Le casse du siècle : discrètement, le gouvernement autorise les banques à se servir dans notre épargne (actualisé 8 décembre)

1 Décembre 2015 , Rédigé par L'oeil de Brutus Publié dans #Idées

Le casse du siècle : discrètement, le gouvernement autorise les banques à se servir dans notre épargne (actualisé 8 décembre)

Cela s’est fait en toute discrétion, dans la torpeur du mois d’août. Le gouvernement a légiféré par ordonnance (donc sans passer par le Parlement) pour transposer dans le droit français la directive 2014/59/UE qui permet aux banques en difficultés de se servir dans notre épargne (lien vers le texte de l’ordonnance ici). La garantie des dépôts des particuliers appartient donc au passé.

Nous avons donc un texte faisant force de loi, issu des méandres de technocrates européens non élus qui est rentré dans le droit français sans qu’aucun député représentant le peuple français n’ait été consulté. Peut-on encore alors parler de démocratie ?

Ceci représente bien sûr un fabuleux cadeau pour les banques. Car bien d’autres moyens auraient pu être leur être exigés pour assurer leur solvabilité. Par exemple :

  • les contraindre à choisir effectivement entre activités de dépôt et banques d’affaires[i] ;
  • les contraindre à rehausser leur niveau de fonds propres ;
  • les contraindre à souscrire à des assurances ou à des fonds de refinancement.

Mais évidemment, rien de tout cela. N’importe laquelle de ces trois mesures aurait coûté une fortune à des banques qui pourtant multiplient les profits plus que rondouillets. Il est alors bien plus aisé de discrètement se servir dans l’épargne de simples particuliers (le tout en douce) qui, en pratique jouent donc le rôle d’assurance des banques … sans en percevoir la moindre rémunération[ii].

A part ça ? « mon ennemi, c’est la finance » …

Précision suite à une remarque d'un lecteur :

Le Fond de garantie des dépôts effectue sur son site une communication élaborée pour vous rassurer sur votre épargne.

Sauf qu'il ne faut pas se fier aux éléments de communication du FGDR !
1/ Jusqu'à présent les dépôts des particuliers étaient garantis par l'Etat.
2/ Mais les directives de l'Union européenne interdisent désormais aux Etats d'apporter ce type de garan
tie (pour éviter les distorsions de concurrence, puisque d'un Etat à l'autre les conditions de garantie n'étaient pas les mêmes).
3/ Pour appliquer cette directive, le gouvernement français a donc réformé le FDGR. C'est l'objet de l'ordonnance ici citée.
4/ le FDGR doit désormais être alimenté par les banques elles-mêmes.
5/ Théoriquement, votre épargne est garantie jusqu'à 100 000 euros (notez déjà qu'au-delà vous perdez tout !)
6/ Sauf que dans l'immédiat, le montant de leurs contributions n'est pas fixé (Art. L. 312-8-1 de l'ordonnance).
7/ De fait, les réserves du FGDR permettent de préserver .... 30 euro
s par Français. Voir https://fr.wikipedia.org/.../Fonds_de_garantie_des_d%C3...

[i] Lire Bilan économique et social de François Hollande à mi-mandat

[ii] L’épargne est rémunérée parce qu’elle permet, parallèlement, aux banques de faire crédit, non parce qu’elle est une assurance anti-faillite des banques. Toutefois, la rémunération de l’épargne est un sujet qui mérite débat : lire éthique du crédit, immoralité de l’usure.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

ezra 02/12/2015 09:03

Nos informations sont nulles, les journalistes à la solde des gouvernants sont muets, le journalisme c'est faire passer les infos, toutes les infos, mais en FRANCE c'est l'omerta. Lorsque je vois cette bande guignols soi-disant de gauche, je ne voterai plus pour ces gens là, ils sont aussi malfaisants que Sarkosy et les lois scélérates prises ne sront pas aboles par la droite, reconnaissons à M. LE PEN la dénomination UMPS§§§