Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Oeil de Brutus

40 ans de dérégulations …

16 Novembre 2015 , Rédigé par L'oeil de Brutus Publié dans #Idées

40 ans de dérégulations …

40 ans de dérégulations frontalières qui ont permis à n’importe quel salopard de se préparer là-bas pour se faire sauter ici.

40 ans de dérégulations frontalières qui permettent à armes et explosifs de circuler allégrement à travers toute l’Europe.

40 ans de dérégulations financières qui permettent aux capitaux d’aller où ils veulent pour financer tout et n’importe quoi (et surtout n’importe quoi).

40 ans de dérégulations pénales qui ont organisé l’impunité et les zones de non-droit.

40 ans de dérégulations scolaires qui ont privé l’école des repères républicains laissant ainsi, au nom de l’enfant-roi, émerger, de ci de là, des meutes de sauvageons.

40 ans de dérégulations médiatiques qui ont transformé la presse en apôtres du consumérisme, des luttes de clans, de la pensée molle et unique pour, in fine, la vider du sens critique.

40 ans de dérégulations économiques qui ont saccagé notre industrie, organisé le chômage de masse et par voie de conséquences les désespoirs de masse.

40 de dérégulations monétaires, avec son corollaire : la contrainte budgétaire entrainant la déconstruction de nos outils de défense et de sécurité.

40 ans de dérégulations de l’Etat pour en faire un vaste magma inapte à l’action.

40 ans de dérégulations libérales-libertaires avec désormais comme perspective logique : la guerre de tous contre tous.

Comment pourrait-on imaginer que tous ceux qui ont organisé cette désorganisation puissent être capables de répondre aux défis de la re-régulation ?

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Olivier MONTULET 21/01/2016 17:28

Vos raccourcis sont sans fondement. Les frontières n'ont jamais empêcher les migrations ni non plus la circulation des truands et autres terroristes. Le replis sur soit n'est qu'un suicide.

l'oeil de Brutus 22/01/2016 23:35

J'ajouterai en sus qu'il ne peut y avoir de démocratie sans frontière ...

l'oeil de Brutus 22/01/2016 23:35

Il ne s'agit pas d'un "repli sur soi". C'est amusant c'est impossibilité à penser qu'entre la Corée du Nord et l'ouverture à tout va, entre l'autarcie et le libre-échange absolue, entre le mur et le néant, il n'existe aucune alternative. Aucune frontière ne bloque absolument toutes migrations ou circulation de truands et terroristes, mais les frontières régulent. Et c'est déjà beaucoup.
Ce petit ouvrage de Régis Debray est pourtant très explicite sur ce que nombre d'idéologues semblent incapables d'appréhender : http://loeildebrutus.over-blog.com/article-eloge-des-frontieres-82266267.html