Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Oeil de Brutus

En préparation des élections européennes, l’Union européenne organise des « patrouilles de trolls » pour contrer la montée de l’euroscepticisme.

23 Mai 2014 , Rédigé par L'oeil de Brutus

En préparation des élections européennes, l’Union européenne organise des « patrouilles de trolls » pour contrer la montée de l’euroscepticisme.

En préparation des élections européennes, l’Union européenne organise des « patrouilles de trolls » pour contrer la montée de l’euroscepticisme.

Traduction d’un article de Bruno Waterfield, dans les colonnes du Telegraph (03/02/2013)[i].

A l’approche des élections européennes et alors que l’hostilité à l’UE est en pleine croissance, le Parlement européen est sur le point de dépenser plus de 2,4 millions d’euros dans la surveillance de la presse et le contrôle les débats eurosceptiques sur internet par des « trolls ».

Le Daily Telegraph a eu accès à des propositions confidentielles de dépenses et des documents internes préparant un blitz de propagande sans précédent en amont et pendant les élections européennes de juin 2014.

La clé d’une nouvelle stratégie sera des « outils de surveillance de l’opinion publique » afin d’ « identifier au plus tôt si les débats politiques tenus sur les réseaux sociaux et les blogs sont à même de susciter l’intérêt des médias et des citoyens ».

Les investissements dans « l’analyse qualitative des médias » vont être portés à 2 millions d’euros et, bien que la majorité provienne de budgets déjà existants, un supplément de 950 000€ devra être levé l’année prochaine[ii], malgré les appels à ce que les dépenses de l’UE soient en cohérence avec les politiques nationales d’austérité.

« Une attention particulière doit être portée sur les pays qui ont connu une forte montée de l’euroscepticisme » affirme un document approuvé l’année dernière.

« Les responsables de la communication du Parlement doivent pouvoir surveiller les débats publics et le ressenti du terrain en temps réel pour comprendre les sujets du moment et avoir la capacité de réagir rapidement, d’une manière ciblée et pertinente, afin de rejoindre et influencer les débats en, par exemple, fournissant des faits et des schémas pour déconstruire les mythes ».

(…)

Paul Nuttal, le chef de députés de l’UKIP, a dénoncé ces propositions qui violent la neutralité de l’administration européenne en transformant des fonctionnaires en « patrouilles de trolls », traquant internet pour réaliser des contributions politiques provocatrices et malvenues dans les débats des réseaux sociaux.

Il a clairement énoncé que « dépenser plus d’1,2 M€ pour transformer des fonctionnaires européens en trolls de Twitter pendant les heures de travail est vraiment un gaspillage ridicule ».

« Il me semble bizarre que l’administration de l’UE joue explicitement un rôle politique si explicite, ciblant les eurosceptique ; c’est le rôle des partis politiques et ceci ce n’est absolument pas neutre »

Un document confidentiel en cours de discussion entre responsables de l’UE a reconnu qu’il pourrait y avoir un problème en admettant que « la frontière est ténue entre communications institutionnel et politique ».

Les fonctionnaires du Parlement ont refusé de commenter les documents confidentiels et les discussions en cours au sein de l'administration de l’assemblée de l’UE.

Un document confidentiel intitulé « recommandations politiques sur l’information institutionnelle et les campagnes de communication » a été approuvé par le bureau de l’administration du Parlement en Juillet 2012.

Le texte met en évidence un " contraste frappant " entre " la perception d’une prospérité de plus en plus malmenée, de la montée de l'insécurité et de l'instabilité financière " et une UE qui s'engage à garantir «la liberté, la sécurité et la justice sociale avec un marché intérieur prospère ".


Le document précise que «La crise économique et financière actuelle ainsi que des taux élevés de chômage, en particulier parmi les jeunes, se traduit par une diminution de la confiance dans les institutions européennes des citoyens ... il est évident que l'image de l’UE en souffre ».


" Afin d'inverser la perception que« l'Europe est le problème », nous avons besoin de communiquer que la réponse aux défis existants ... est « plus d'Europe »et non« moins d'Europe ». »


Les fonctionnaires du Parlement sont particulièrement inquiets du fait que les nouveaux pouvoirs conférés aux eurodéputés par le traité de Lisbonne n’ont pas agi sur la popularité du Parlement européen, de même que la participation électorale pour son élection a régulièrement diminué depuis les premières élections directes il y a 34 ans.


" L'augmentation des pouvoirs se conjugue avec une influence accrue, des responsabilités et une transparence qui devrait se traduire par une meilleure visibilité, une crédibilité accrue et une meilleure réputation », a déclaré le document.


" Au-delà du succès incontestable de l'intégration européenne, l'image de l'UE auprès du public est que le parlement est plutôt absent, comme l’atteste la baisse continue des chiffres de participation depuis 1979. "


Cette année, les eurodéputés vont augmenter les dépenses liées à leur autopromotion à l'approche des élections européennes alors même que les pays de l'UE sont confrontés à une période sans précédent d’austérité budgétaire.


Ces dépenses comprennent une enveloppe de 11,3 M€ pour un nouveau musée - controversé - de l'Europe, une " Maison de l'histoire européenne " dont l’ouverture est prévue en 2015 qui va coûter près de 100 M€ pour célébrer la « mémoire historique» de l'UE et "promouvoir la conscience de l'identité européenne ".


Selon la programmation budgétaire, les dépenses pour les "séminaires, colloques et activités culturelles " gonflent de 85%, à 3 M€. Les dépenses sur "l'information audio - visuelle " vont augmenter de 36%, soit 5,2 M€.


Il y aura 15% d'augmentation du financement des partis politiques de l'UE, tels que le Parti populaire européen (PPE ) , et les dépenses pour les visites du Parlement hi-tech, le " Parlementarium " , vont augmenter de 9% .

SOURIEZ : EN LISANT CE BLOG VOUS ETES PEUT-ETRE SURVEILLE !

Origine de l'illustration : http://lejournaldusiecle.com/2013/02/14/lue-va-financer-des-agents-pour-contrer-les-eurosceptiques-sur-internet/

[i] N’étant pas bilingue, je présente d’avance mes plus plates excuses aux anglicistes les plus puristes qui ne manqueront pas de relever quelques fautes de traduction. Toutes les remarques sont les bienvenues !

[ii] En 2014.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article